La Fabrique de crimes cover

La Fabrique de crimes

Paul Auguste Jean Nicolas Féval (1860-1933)

1. 00 - Préface
2. 01 - Chapitre 1 : Messa - Sali - Lina
3. 02 - Chapitre 2 : La Machine infernale
4. 03 - Chapitre 3 : Les Jardins de Babylone
5. 04 - Chapitre 4 : Les Piqueuses de bottines réunies
6. 05 - Chapitre 5 : L.D.F.E.V. - I.A.T.V. - D.E.J. - T. !
7. 06 - Chapitre 6 : Le Porteur d'eau
8. 07 - Chapitre 7 : Trahison !
9. 08 - Chapitre 8 : Adultère, inceste et bigamie
10. 09 - Chapitre 9 : Le Grand chef des Ancas
11. 10 - Chapitre 10 : L'Eau qui change les physionomies
12. 11 - Chapitre 11 : La Condamnée !
13. 12 - Chapitre 12 : Atroce boucherie
14. 13 - Chapitre 13 : La Poudre à dévoiler les trucs
15. 14 - Chapitre 14 : Catastrophe imprévue
16. 15 - Épilogue : Le Scarificateur

(*) Your listen progress will be continuously saved. Just bookmark and come back to this page and continue where you left off.

Genres

Summary

Arrivés à une époque où le crime fait de nouveau salle comble, sortons cette œuvre extraordinaire, cet affreux roman de nos tiroirs. Plein de confiance, Monsieur Féval proclame qu' « on ira pas plus loin dans la voie du crime à bon marché. » Et c'est bien vrai : une moyenne de soixante-treize assassinats par chapitre, c'est inouï ! Sans parler des vols, viols, substitutions d'enfants, faux en écriture privée ou authentique, détournements de mineures, effractions, escalades, abus de confiance, bris de serrures, fraudes, escroqueries, captations, vente à faux poids et attentats à la pudeur dont cette histoire regorge. Amateurs d'humour grinçant, prêtez l'oreille et la bonne ! (résumé par Ezwa) Blood, blood, blood ! is what people want, and what they will get. In this dreadful novel, Paul Féval offers an average of seventy three, yes, 73 murders per chapter! I-N-C-O-N-C-E-I-V-A-B-L-E! Not to mention the thefts, rapes, babies being switched round, forged documents, corruption of minors, break-ins, breaches of trust, fraud, swindles, indecent assaults and other crimes galore. Who has ever competed with that? No-one, as the author proudly assures us. Tune in to your French mode and be all ears!